EtudeAjouter à ma sélection

Pratiques et représentations culturelles des Grenoblois

Un travail piloté par l'observatoire des politiques culturelles avec le soutien de la ville de grenoble

  
Collection : Monde en cours
Auteur(s) : BOZONNET JEAN-PAUL,DETREZ CHRISTINE,LACERENZA SABINE
Editeur(s) : Editions de l'Aube
Date de publication : 2008
Cote : OPC 96
ISBN : 978-2-7526-0248-0

En ce début de XXIe siècle, le rapport des individus à la culture est en plein bouleversement : montée en puissance du numérique,accroissement du temps libre et des phénomènes générationnels, individualisation des comportements… Parallèlement, l’offre artistique et culturelle n’a jamais été aussi foisonnante, grâce au dynamisme des acteurs culturels et au soutien croissant des collectivités, en particulier des villes. Mais que sait-on précisément des pratiques de la population d’un territoire ? En effet, s’il existe des enquêtes nationales très poussées, si la sociologie des pratiques culturelles est abondante, force est de constater la grande rareté des connaissances au niveau local. Comment les pratiques artistiques et culturelles des habitants d’une ville, d’un quartier, s’articulent-elles avec l’offre de ce territoire ? Quelles sont les motivations de ces habitants et leurs représentations de la notion de culture ? Peut-on être à la fois un adepte des spectacles de danse contemporaine et du karaoké ? Quelles sont les pratiques des populations qui ne fréquentent pas les manifestations culturelles ?… En initiant ce travail d’analyse globale des pratiques et des représentations culturelles de sa population, la ville de Grenoble s’est engagée dans une démarche pionnière. L’enquête constitue en effet une « première » à l’échelle territoriale, et propose une approche renouvelée de ces problématiques à partir de l’exemple d’une grande ville française. Conçu et piloté par l’Observatoire des politiques culturelles, ce travail a été placé sous la responsabilité scientifique de Jean-Paul Bozonnet,maître de conférences en sociologie à l’Université Pierre-Mendès France de Grenoble, de Christine Détrez, maître de conférences en sociologie à l’Ecole Normale Supérieure de Lettres et Sciences humaines de Lyon, et de Sabine Lacerenza, sociologue indépendante.