#1 Les arts et la culture à l'heure du confinement 18 mars 2020

#1 Les arts et la culture à l'heure du confinement


La période actuelle est inédite dans l’histoire de l’humanité. Plus qu’une crise sanitaire d’une ampleur exceptionnelle, elle nous fait éprouver très directement la crise de civilisation dans laquelle nous sommes désormais engagés et qui exige des réponses à la fois globales et locales. Pour la vie sociale et la vie culturelle qui en fait partie c’est une épreuve dangereuse, dramatique et douloureuse mais qui éveille aussi de belles réactions de solidarités et le souci de continuer de partager ces ressources symboliques que sont les œuvres de création et les biens culturels, sans doute aussi parce qu’ils nous permettent de nous sentir vivants et humains.


Dans ce contexte, l’Observatoire des politiques culturelles a décidé d'ouvrir une plateforme accessible à tous sur l'ensemble des questions qui affectent les arts, les artistes, les organisations et les politiques culturelles en période de confinement. Nous veillerons aussi à relayer des éléments d’information et des points de vue de personnalités d’Europe et d’ailleurs dans cet espace. Nous livrons les premiers résultats de cette veille dans ce prelier article. D'autres suivront.


Dispositifs de compensation, modalités de solidarités proposées par l’État, les collectivités, les partenaires artistiques et culturels… nous repérons au fil de l’eau les propositions, les solutions mises en œuvre pour soutenir le secteur. Enfin, pour se donner du baume au cœur, nous ouvrons une fenêtre sur les initiatives artistiques, les jolis gestes, les propositions qui nous permettent de continuer de respirer le plus fort possible. Quelle vie artistique et culturelle à l’heure du coronavirus ?


Prenez soin de vous !


Dispositifs solidaires


Touché de plein fouet par la crise, le secteur artistique et culturel se mobilise et s’organise. Lieux culturels fermés, dates de représentation annulées, les artistes, techniciens, auteurs, structures... subissent une baisse brutale et inquiétante de leurs revenus.


Dans le cadre de négociations avec le ministère de la Culture, les différentes organisations professionnelles et syndicales réalisent des états des lieux via des questionnaires en ligne (SNAM-CGT, SCC...). Plusieurs ont fait la demande de mise en place de fonds d’urgence ou de dispositifs de soutien (SNES, SYNAVI, SACD, SACEM...)


Le ministère de Culture annonce aujourd’hui les premières mesures. Des fonds d’urgence ou de soutien sont mis en place par secteur : 10M€ pour la filière musicale, 5 M€ pour le spectacle vivant hors musical, 5 M€ pour la filière du livre, 2 M€ pour les arts plastiques. Pour le cinéma et l’audiovisuel, le CNC a déjà pris un ensemble de mesures (paiement de l’échéance de mars 2020 de la taxe sur les entrées en salles de spectacles cinématographiques suspendu, versement anticipé des soutiens aux salles art et essai et à la distribution…). Des mesures spécifiques seront étudiées dans un second temps en concertation avec les parties intéressées. Le ministre appelle à la solidarité en appelant les structures à honorer, dans la mesure du possible, les contrats des artistes et compagnies qui ne pourront pas se produire.

Un groupe Facebook Solidarité spectacle vivant – Covid-19 a été créé afin de permettre aux acteurs du monde culturel de pouvoir suivre les évolutions et partager les informations dans un esprit d'entraide et de solidarité.

Les citoyens se mobilisent de leur côté, des appels à ne pas se faire rembourser les places de spectacle circulent sur les réseaux sociaux. D’autres étudient la mise en place d’appels aux dons lors de diffusion de représentations en direct.


Observatoire de la crise


La question du lien social revient dans plusieurs papiers. Antoine Pelissolo, professeur de psychiatrie, fait l’apologie de la parole, vecteur de solidarité et de fraternité. D’autres articles privilégient l’ennui, la vertu de réapprendre à être seul. Et si la solitude avait parfois du bon ?


Mais peut-on parler de solitude quand on est parent et que l’on doit faire école à la maison ? Cette mesure nécessaire de santé publique ne creusera-t-elle pas les inégalités dans l’éducation ?


« Pour une France confinée mais cultivée comme jamais » titre Libération. Une foule de contenus culturels en accès libre fleurit en effet sur Internet. « Puisse la situation que nous traversons (...) faire prendre conscience aux décideurs politiques des enjeux fondamentaux d’un service public fort au service de tous » appelle de ses vœux Benoit Thiebergien, directeur des Détours de Babel.


Kit de survie culturelle


De nombreuses propositions émergent pour continuer à se cultiver : ainsi le Festival des arts confinés propose des créations artistiques inédites sur le web, chaque jour à 19H. Le Latourex invite à tester un micro-voyage : l’exploration artistique de son intérieur à photographier sous toutes ses coutures, voire en détail. Beaux arts répertorient les plus belles expositions virtuelles pour se cultiver chez soi. As du confinement créatif, les Italiens et les Espagnols rivalisent d’inventivité face au Covid-19.

Le ministère de la Culture lance l'opération #CultureChezNous, dispositif pour répertorier « répertorier les initiatives permettant de faire venir la culture à domicile ».



Pour vous abonner à ce fil d'information