Sustanon 300payday loans direct . It is strictly forbidden to administrate Cialis Soft online in conjunction with medications, which are composed of nitrates - antidepressants, drastic analgetic pills, sleeping pills, and others.

Echanges artistiques et culturels internationaux 


Des professionnels du monde entier à l'OPC 21 novembre 2011

Des professionnels du monde entier à l'OPC

Formations

 Chaque année, l'Observatoire prend part au programme Courants du Monde d’accueil de professionnels étrangers, porté par le Département des Affaires internationales du ministère de la Culture avec la Maison des Cultures du Monde.

Une vingtaine de stagiaires issus d’administrations et de structures culturelles du monde entier viennent 10 jours à Grenoble, pour y étudier les politiques culturelles publiques en France.

Le stage met à la disposition des professionnels des éléments pour une analyse critique du modèle politique et administratif français, à travers des exemples de politiques publiques, des institutions et des différents modes d'administration de la culture, globalement puis par secteur artistique.

Il favorise également la confrontation, la comparaison et l'appropriation de ces outils. Chaque stagiaire est invité à présenter son expérience et celle de son pays en matière de politique culturelle, ce qui permet une ouverture internationale à l'ensemble des participants.

Les stagiaires retiennent d’ailleurs de ce passage à l’OPC la richesse des échanges et de la comparaison entre les différents systèmes. Le décalage entre les pays, les similitudes (comme la centralisation qui revient beaucoup) sont source d’inspiration pour faire évoluer les pratiques de chacun.

Certains éprouvent, de retour chez eux, le besoin de prendre du recul par rapport à leur activité et d’élargir leur champ de vision avec une prise de contacts avec des acteurs hors du champ culturel.

La formation impulse une dynamique, l’envie de changer les choses et de tester de nouvelles idées.

Les Argentins passés à Courants du Monde, remarquent que, dans leur pays, le manque de budget et de volonté politique durable les obligent à faire preuve de créativité pour contourner ces handicaps. Cette remarque est mise en parallèle avec le système français, certes très cadré, mais qui laisserait moins la part belle à l’imagination.

En outre, plusieurs promotions de brésiliens ont pointé les carences en matière d’évaluation dont souffrait leur pays. Ce constat a, entre autres, conduit à l’initiative d’un partenariat avec l’OPC plus approfondie. À partir d’une analyse de la situation culturelle locale il s’agissait de déterminer quel pourrait être le sens, la place et le rôle d’un outil d’accompagnement culturel de type « plateforme des politiques culturelles » tenant compte de la spécificité territoriale du Brésil.





LES COMPLÉMENTS MÉDIAS

Interview des stagiaires Courants 2011VIDEO
BilanS2_Barcelonedoc