Erhalten CialisMedikament Cialis 20mg

Réinventer les équipements culturels à l'heure des tiers-lieux


Equipements culturels et tiers-lieux
Posté le : 25 mai 2020

Equipements culturels et tiers-lieux

Date(s) :

28 au 30 septembre 2020

Lieu(x) :

Marseille

Date limite d'inscription :

1er septembre 2020

La notion de tiers-lieux a fait une entrée remarquée dans la grammaire actuelle des politiques culturelles. Elle semble incarner à elle seule l’horizon attendu des nouveaux lieux de culture et de la mutation des équipements spécialisés (salles de spectacles, bibliothèques, écoles de musique, centres d’art, cinéma…). Ceux-ci sont aujourd’hui invités à évoluer afin de prendre en compte des attentes, des contraintes (économiques, environnementales) et des objectifs d’action publique différents. En cela, le terme de « lieux » sous-entend des limites plus floues et malléables, des espaces davantage définis par leurs usages que par leurs murs, des endroits accueillant des activités mixtes et de nouvelles potentialités de lien social. Au-delà de l’effet de mode, quelles sont les promesses et les implications de cette référence aux tiers-lieux en termes d’activité, de fonctionnement, de programmation, de gestion et de missions des équipements culturels ? Constituent-ils un modèle à suivre pour décloisonner les secteurs, construire de la coopération et adopter une gouvernance plus ouverte ?

Sans proposer des recettes toutes faites, cette formation a pour objectif de transmettre des clés de compréhension et des modalités d’action concrètes, d’acquérir des méthodes d’animation et d’examiner des cas inspirants issus de la mouvance des tiers-lieux. Elle s’adresse à l’ensemble des acteurs des politiques culturelles.

En savoir +




Les formations

L'OPC développe une activité de formation continue pour les professionnels qui encadrent et mettent en œuvre les politiques culturelles et les projets territoriaux.

Les formations visent à fournir des outils d’analyses théoriques et opérationnels, proposent une approche globale du secteur et des clés de compréhension tant des enjeux artistiques et culturels que des enjeux institutionnels et de société.

Les intervenants sont issus d’horizons multiples afin d’enrichir les participants de connaissances et savoir‐faire variés.

L’Observatoire s’appuie sur son expérience de conseil et d’accompagnement auprès de l’État et des collectivités territoriales, sur les études qu’il réalise, ainsi que sur son réseau international pour alimenter les contenus de ses formations. Les participants eux-mêmes sont forces de proposition et leurs expériences individuelles contribuent à nourrir les contenus.

Chaque année l’OPC organise près de 60 journées de formation.