Transformation digitale des organisations culturelles


Comment se saisir de la transition digitale dans le secteur culturel ?
Posté le : 18 septembre 2020

Comment se saisir de la transition digitale dans le secteur culturel ?

Date(s) :

du 01 février 2021 au 03 février 2021

Lieu(x) :

Grenoble

Date limite d'inscription :

4 janvier 2021

Tous les domaines de la culture sont impactés par les changements induits par la « révolution numérique » au niveau des usages, des pratiques, des comportements et des écosystèmes d’acteurs. Les effets sont d’autant plus importants qu’ils concernent pour la plupart des structures de petite taille, à l’économie fragile et aux interdépendances très fortes. La transformation digitale s’est ainsi imposée comme une question stratégique majeure pour le secteur culturel.

Pour autant, la majorité des organisations culturelles peinent à en saisir la complexité, à diagnostiquer les freins et amorcer le processus : la faute souvent à un manque de connaissance des facteurs à considérer pour réussir le pilotage de leur transition numérique. Suivre cette évolution ne consiste pas à intégrer une multitude d’outils technologiques, mais à repositionner le rôle, les missions et le fonctionnement d’un opérateur culturel à l’ère numérique. L’enjeu de cette formation « concentrée » est d’aider les participant-e-s à identifier en quoi les mutations technologiques touchent l’exercice de leur travail culturel, à s’adapter à ce nouveau cadre et à mettre en place des changements organisationnels concrets sous l’angle à la fois stratégique, coopératif, économique et humain. Autrement dit de poser les jalons d’une nouvelle ingénierie culturelle "2.0"

La formation est organisée par l'OPC, en collaboration avec l'office.

En savoir +






Les formations

L'OPC développe une activité de formation continue pour les professionnels qui encadrent et mettent en œuvre les politiques culturelles et les projets territoriaux.

Les formations visent à fournir des outils d’analyses théoriques et opérationnels, proposent une approche globale du secteur et des clés de compréhension tant des enjeux artistiques et culturels que des enjeux institutionnels et de société.

Les intervenants sont issus d’horizons multiples afin d’enrichir les participants de connaissances et savoir‐faire variés.

L’Observatoire s’appuie sur son expérience de conseil et d’accompagnement auprès de l’État et des collectivités territoriales, sur les études qu’il réalise, ainsi que sur son réseau international pour alimenter les contenus de ses formations. Les participants eux-mêmes sont forces de proposition et leurs expériences individuelles contribuent à nourrir les contenus.

Chaque année l’OPC organise près de 60 journées de formation.