Webinaire


La crise sanitaire a-t-elle déconfiné les arts et les cultures numériques ? 25 juin 2020

La crise sanitaire a-t-elle déconfiné les arts et les cultures numériques ?


La crise du Covid-19 a accéléré la numérisation des pratiques culturelles d’une population privée de sorties, créant un espace inédit d’expérimentation, de production, de partage et de consommation de contenus numériques dans lequel tout le monde s’est engouffré : industries culturelles, bien entendu, mais aussi protagonistes de la culture subventionnée, artistes et amateurs. Entre désir d’expressivité, conquête de parts de marché, crainte de l’invisibilité et digitalisation dans l’urgence de missions de services publics, les raisons des uns ne sont pas forcément celles des autres. Mais pour tous ces acteurs, il faudra tirer le bilan de cette séquence historique, de ce qu’elle a modifié de notre conception de la culture et du numérique.

Date : 25 juin 2020, 17h-19h
Pour participer, inscrivez-vous. Ne tardez pas : le nombre de places est limité !


Les 2 tables rondes successives de ce webinaire seront précédées en ouverture de quelques mots de Jean-Pierre Saez, directeur de l'OPC, et Hacène Lekadir, adjoint à la Culture de la Ville de Metz.


Table ronde 1 : La conquête numérique des nouvelles offres artistiques et culturelles

La crise sanitaire a joué un rôle d'accélérateur de l’offre artistique et culturelle numérique. Nombre d’organismes se sont mobilisés pour mettre en ligne des œuvres musicales ou théâtrales, des expositions de centres d’art et de musées, des vidéos de création et des œuvres littéraires... À cette profusion de propositions s’est ajoutée une série de prestations de professionnels et d’amateurs dont certaines ont circulé intensément sur les réseaux sociaux, démocratisant ainsi l’offre elle-même. Comment comprendre une telle mobilisation et un tel désir d’expressivité ? Comment comprendre cette dynamique contributive du côté du champ professionnel ou de celui des contributeurs plus anonymes ? Quelles leçons en tirer pour la vie culturelle ? Simple parenthèse ou expérimentation de la diffusion et des pratiques artistiques et culturelles de demain ? Comment les politiques culturelles publiques, y compris au niveau local, pourraient-elles se saisir de ces dynamiques ? Par ailleurs, cette période exceptionnelle a-t-elle favorisé la visibilité des œuvres de création numérique à proprement parler ?



Avec :
Franck Bauchard, Conseiller Drac Grand-Est chargé du numérique
Anne Jonchery chargée d'études, Ministère de la Culture - DEPS
Agnès de Cayeux, auteure, plasticienne art & culture numériques
Aude Launay, chercheuse, curatrice et auteure
Céline Berthoumieux, Directrice de ZINC, Marseille. Présidente de HACNUM réseau national des arts hybrides et des cultures numériques

Animateur :
Jean-Pierre Saez, directeur de l'Observatoire des politiques culturelles


Table ronde 2 : Cultures participatives, imaginaires digitaux et médiations numériques dans un monde confiné

Les phénomènes mondiaux de l’application TikTok, des mashups ou de la reproduction chez soi de tableaux vivants illustrent bien la désinhibition créative qui s’est emparée d’une partie de la population pendant le confinement. En dehors des circuits habituels du secteur culturel, l’épidémie semble avoir accéléré et popularisé la culture de la participation qui caractérise l’internet depuis ses origines. Entre expressivisme numérique, création artistique et engagement civique, les individus s’y distinguent entre tant que contributeurs, producteurs et prescripteurs de contenus. Quels imaginaires digitaux ressortent de cette période de confinement ? Comment la crise sanitaire a-t-elle affecté nos liens sur les réseaux sociaux alors que le volume des échanges a doublé au cours de cette période ? Quels sont les dommages collatéraux de cette consommation d’images à outrance ? Quel a été – et sera - le rôle des acteurs de la médiation numérique durant – et après – le confinement ?



Avec :
Laurence Allard, maître de conférences, Sciences de la Communication, Université Lille/IRCAV-Université Sorbonne Nouvelle Paris 3
Lauren Huret, artiste, Genève, Suisse
Eva Quintas, directrice générale, ARTENSO - Centre de recherche et d'innovation en art et engagement social. Cofondatrice du centre d’art numérique TOPO, Montréal, Canada
Géraldine Taillandier, directrice générale, Saint-Ex, culture numérique, Reims
Emmanuel Vergès, directeur de l’Office, coopération et cultures numériques, Marseille

Animateur :
Vincent Guillon, directeur adjoint de l'Observatoire des politiques culturelles



Dans le cadre de son trentième anniversaire, l’Observatoire des politiques culturelles devait organiser le 25 juin 2020 une rencontre publique à Metz sur le thème « Innover dans les arts et la culture. Humaniser la civilisation numérique ».
En introduction de l’événement public désormais reporté le 14 octobre 2020, il propose à la même date ce rendez-vous en ligne pour commencer à évaluer l’impact du confinement sur les arts et culture numériques. À vos agendas !

Pour participer, inscrivez-vous. Ne tardez pas : le nombre de places est limité !