The main criterion for them is your ability to repay any Wisconsin Loans Online, they are not interested in your previous attempts, the current one is all that matters. In this section we give only a brief summary recommendation for admission of Levitra. Full information can be found in the instructions for receiving medications with vardenafil.

Cycles de conférences
Economie et stratégies culturelles territoriales


24 octobre 2008

Les industries culturelles sont-elles les ennemies de la création artistique ?

Lieu : Nantes

Dans le cadre du cycle de conférences Loire-Atlantique

En 2008, le Conseil général de Loire-Atlantique a organisé en partenariat avec l’Observatoire des politiques culturelles, un cycle de conférences sur les enjeux culturels d’aujourd’hui et les questions qu’ils posent aux politiques culturelles. Ces conférences s’adressaient à un public divers : élus, acteurs culturels, représentants de la société civile.

Les industries culturelles jouent un rôle croissant et structurant dans l'économie de la culture. Si elles ont pu contribuer par leurs audiences à l'objectif de « démocratisation culturelle », leurs structurations dominantes – les Majors - favorisent-elles la diversité des œuvres ou conduisent-elles à l'homogénéisation et à l'uniformisation des propositions culturelles, voire à une moindre créativité artistique ? Comment les pouvoirs publics et singulièrement les collectivités territoriales se positionnent-ils par rapport aux industries culturelles ? Prennent-ils les initiatives nécessaires pour développer une stratégie économique dont les enjeux se jouent à l'échelle mondiale ?

Une des grandes questions soulevées est bien en effet celle de l'équilibre à trouver entre espace culturel public et privé, espace marchand et non-marchand. Pour alimenter cette réflexion, deux table rondes ont été consacrées aux secteurs de la création musicale et cinématographique contemporaines autour des questions suivantes : comment les musiques actuelles associent-elles les logiques de l'économie privée et celles du secteur public ? Quelles stratégies de valorisation de la création musicale imagine-t-on à l'ère de la mondialisation ? Comment la diversité culturelle se porte-t-elle dans le cinéma aujourd'hui ? Quelles stratégies de production et de diffusion sont-elles à élaborer pour préserver et accompagner la création cinématographique contemporaine ?

Autour de ces questions dont les enjeux concernent non seulement le monde de l'art, mais aussi les institutions publiques et le secteur marchand, plusieurs spécialistes, chercheurs et acteurs culturels ont été invités à s’exprimer, parmi lesquels : Eric Boistard (directeur de l'Olympic à Nantes), Catherine Cavelier (directrice du Cinématographe à Nantes), Gilles Castagnac (directeur de l'IRMA), Sébastien Cornu (président de la Fédurok), Joëlle Farchy (professeur en sciences de l'information et de la communication, Université de Paris 1, CNRS), Marc Benaïche (directeur général de Mondomix), Catherine Bailhache (coordinatrice des Cinémas de l'Ouest pour la Recherche), Malik Chibane (réalisateur), Grégory Faes (directeur général de Rhône-Alpes Cinéma) et Marc Le Glatin (directeur du théâtre de Chelles). Le débat a été animé par Jean-Pierre Saez, directeur de l'Observatoire des politiques culturelles.

Partenaire : Conseil général de Loire-Atlantique

Consulter la publication issue de cette rencontre


Autres conférences du cycle :
- 14 février 2008 : Vers l'abîme ?
- 29 avril 2008 : Les pratiques amateurs aujourd'hui : une culture populaire ?
- 20 mai 2008 : Quelle place pour la culture dans le développement durable ?
- 10 juin 2008 : Inventer la ville de demain
- 30 septembre 2008 : L'Europe peut-elle se passer d'un projet culturel ?