Concertations territoriales
Gouvernance, partenariat, aménagement culturel du territoire


Vers un renouvellement des projets et des politiques culturelles du territoire ? 17 février 2012

Vers un renouvellement des projets et des politiques culturelles du territoire ?

Cycle pluriannuel de séminaires

Lieu : Auxerre

Séminaire 1 :

Nous sommes à l’évidence à la fin du cycle « classique » de nos politiques culturelles. En fonction des points de vue et des projections, il s’agit à la fois d’une crise et d’une opportunité qui nous incitent à développer un nouveau positionnement afin de penser et d’agir autrement. Les responsables publics en ont pris conscience et sont contraints de redéfinir le sens et l’organisation des dispositifs d’intervention. Les acteurs artistiques et culturels s’interrogent de la même manière.

Il y a donc nécessité à se repositionner sur les valeurs qui fondent l’action culturelle et sur l’impact sociétal de ses projets à partir de ce que la culture véhicule de plus profond : sa fonction émancipatrice, son impérieuse nécessité pour le développement humain, son action dynamisante pour le développement des territoires, sa capacité à créer du lien entre les populations et les générations, son potentiel créatif pour attirer de l’activité socio-économique.

Un changement de paradigme ne s’impose-t-il pas pour que la culture joue pleinement son rôle dans la société et sur le territoire ? Ce nouveau mode de fonctionnement, davantage partenarial, responsable et solidaire, ne pourra être décrété ni par l’Etat, ni par les collectivités, pas plus que par la société civile, mais il devra être animé par l’ensemble des acteurs concernés sur le territoire.

Mais alors, comment changer nos postures mentales et culturelles, nos habitudes relationnelles ou professionnelles et construire de nouvelles procédures à la hauteur des contradictions exposées ?

Inscriptions : Sylvain Joliton : 06 43 15 20 08 sylvain.joliton@wanadoo.fr

....................................................................................................................................................

Séminaire 2 :

Le contexte politique, économique et social interroge le mode de fonctionnement des structures administratives et particulièrement des structures culturelles.

En effet, on demande à ces structures d’être productives, c’est à dire de produire des effets immédiatement évaluables sur les populations, ce qui donne le sentiment aux services culturels de devoir justifier leur existence (leur coût : ratio coût avantages) et leur légitimité à agir. Comment exister en tant que service culturel aujourd’hui ? Quels sont les enjeux de la culture pour la vie locale en particulier : services, habitants, territoire.

D’autre part, la baisse continue des moyens affectés à ces structures accompagnée de perspectives plutôt sombres, sont susceptibles d’altérer une dynamique de fonctionnement consacrée depuis toujours au développement culturel, c’est à dire à la conception de projets et d’actions visant à faciliter la diffusion d’un savoir sur le territoire. Comment rester mobilisé ou se mobiliser à nouveau ? Faut-il inventer d’autres formes de projets et de diffusion, d’autres façon de travailler ensemble ?

Enfin, cette baisse des moyens a progressivement amené à considérer que les habitants des quartiers sensibles doivent être la cible prioritaire des actions culturelles menées par les établissements. Mais comment informer et fidéliser des populations qui ignorent jusqu’à l’existence des établissements culturels et de leur programme ? Comment programmer pour ces publics ?

Comment travailler en collaboration (en transversalité) avec d’autres services, d’autres partenaires ayant une bonne connaissance de leur terrain dans le respect des compétences de chacun? Comment passer de l’opération thématique à l’action géographique ? Comment élargir ses publics sans viser une utopique démocratisation culturelle ?

Le forum ouvert, organisé à la suite du premier séminaire culturel proposé par l’Observatoire des politiques culturelles, devrait permettre d’agiter ces questions mais surtout de partager des réflexions, des idées, de mettre en commun des pistes et des solutions.

Portés par les participants eux-mêmes, les ateliers seront le lieu des échanges où chacun aura légitimité à s’exprimer, à dire et à proposer des pistes d'action. Cette démarche est l’occasion pour les femmes et les hommes agissant en faveur de la culture, de confronter leurs points de vue et de les faire entendre pour agir ensemble.

....................................................................................................................................................

S’inscrivant dans un cycle pluriannuel, les séminaires organisés par la Direction des services culturels de la Ville d’Auxerre, en partenariat avec l’Observatoire des politiques culturelles, aborderont les enjeux qui sous-tendent la définition d’un projet de développement culturel territorial durable, compte tenu de la transformation du contexte sociétal local et international, des contraintes qui pèsent sur les ressources publiques et des perspectives induites par la réforme des collectivités territoriales.

Travailler au rapprochement entre les élus, les responsables artistiques et culturels, les acteurs sociaux et économiques et les aménageurs du territoire, est au cœur de cette démarche qui s’attachera à mobiliser une réflexion large et partagée, à stimuler les échanges d’expériences et de savoir-faire, ainsi qu’à promouvoir un travail de sensibilisation, de formation et de mise en réseau.

Ces temps d’échanges et de débats visent à participer pleinement à la co-construction d’un chantier de réflexion, s’adressant à l’ensemble des acteurs du territoire. Afin de susciter l’intérêt et de rassembler autour d’une même dynamique, la démarche proposée par l’Observatoire des politiques culturelles se veut évolutive et ouverte aux attentes des acteurs.






LES COMPLÉMENTS MÉDIAS

Programme de la 2e journée : téléchargerpdf
Programme : téléchargerpdf
Présentation du cycle : téléchargerpdf