Pour un autre récit de la diversité

Diversité culturelle et universalité des droits de l’homme : une articulation perdue à l’UNESCO ?

Élise colin-madan, dominique melhaoui

Face à la période inédite que nous traversons à l’échelle planétaire avec le coronavirus, force est de constater combien il est difficile à l’UNESCO de porter une voix qui répondrait à l’espoir suscité au moment de sa création, il y a 75 ans. À l’heure de défendre les idéaux qu’elle avait si bien su énoncer, l’instrument de multilatéralisme qu’elle représente tarde à être saisi. L’organisation internationale a accumulé nombre de griefs de différentes parts depuis une vingtaine d’années, soit pour son audace en faveur de la diversité culturelle, soit pour ses dérives par rapport à ses propres engagements durant la dernière décennie. Témoignant d’une confiance fortement altérée, les critiques qui lui sont adressées interrogent au moment même où l’utilité de l’Organisation devrait s’imposer. Sa difficulté à articuler diversité culturelle et universalité des droits de l’homme révèle une crise profonde entre les actes et la hauteur de nos rêves : comment faire dialoguer les cultures dans ce monde que nous avons en partage ?





Sommaire

Édito
Plaidoyer pour la culture dans un monde incertain
Débats
Crise sanitaire et mentalités culturelles. La sortie de la fiction
Les pratiques culturelles et médiatiques au regard des « revendications expressives »
Dossier
Pour un autre récit de la diversité
Critique de la diversité culturelle : les métamorphoses du débat
Comment les droits culturels protègent-ils la diversité culturelle ?
« Le stéréotype est le premier ennemi de notre imaginaire collectif »
Diversité culturelle et universalité des droits de l’homme : une articulation perdue à l’UNESCO ?
La diversité, ruse ou dévoiement de l’égalité ?
Arts et Culture : l’éga-conditionnalité pour garantir l’égalité entre les femmes et les hommes
Les petits pas de l’action positive en faveur de l’égalité des genres
L’intersectionnalité et ses critiques
Trouble dans l’intersectionnalité : enjeux définitionnels et méthodologiques
Si, si, les femmes existent ! L’importance du travail de mémoire pour combattre les inégalités femmes-hommes
Formation des comédiens : pour une égalité des chances
Habiter avec une rivière, pour se relier malgré tout
Le sens du ZEF : présence, ouverture et partage
Marseille, le Mucem et ses publics
 
Parier sur la jeunesse. Oser l’expérimentation
Gérer les multiples : la démarche de Cultures du Coeur 13
Les Archives invisibles : révéler les récits habitants au coeur d’une Biennale
À Marseille, une expérience artistique et sociale inédite : « Les Murs de la L2 »
Le public, grand oublié des politiques culturelles en faveur de la diversité
Douce France… Un public, des publics / Une diversité, des diversités ?
« Pourquoi nous sommes là »
Questions identitaires, revivalisme religieux et diversité culturelle
Fabriquer un autre récit artistique et citoyen
Pourquoi le théâtre public ne s’intéresse-t-il pas à la culture sourde ?
De l’université à la scène : quelle place pour la langue des signes ?
Cacher « cela » que l’on ne saurait voir
Ségrégations et mobilisations culturelles en Afrique du Sud, au Brésil et en France
Biblio
Des clés pour un projet de généralisation de l’EAC
Lutter contre la malnutrition culturelle
Liens Culture et ESS : un territoire à défricher ?
S’armer contre les censeurs
Artistes et collectifs dans l’art contemporain