Ce que les arts nous disent de la transformation du monde

Ce que les arts nous disent de la transformation du monde

lisa pignot

À la fois bâtisseurs d’utopies, éclaireurs, perturbateurs, activistes... les artistes nous rendent sensibles aux signaux faibles de notre époque. Ils nous offrent les fictions nécessaires pour penser l’avenir et inventent des formes critiques pour outiller notre réflexion sur le présent. Dans ce monde en profond bouleversement (technique, politique, écologique et culturel), que nous disent les artistes ? Par les imaginaires qu’ils font naître, comment nous alertent-ils et nous éclairent-ils sur le monde qui vient ? Quelles voies ouvrent-ils pour le penser autrement ? Et de quelles façons agissent-ils sur le réel ?

Adossé à la rencontre organisée par l’OPC, en partenariat avec l’OARA à Bordeaux et en Nouvelle-Aquitaine, ce dossier de l’Observatoire en constitue le prolongement. Il associe de nouveaux auteurs aux intervenants du rendez-vous bordelais autour des thématiques suivantes : exil et migration, transformation écologique, accélération du monde, espace public, diversité culturelle… Il fait écho également, en filigrane, au fil rouge du tour des territoires entrepris par l’OPC pour son 30ème anniversaire en 2020, en demandant comment les arts contribuent, à leur façon, à une politique de la relation.

Si la force d’inspiration de l’art est au coeur de ce numéro, il est aussi question de sa capacité à déplacer les bords du monde, à en questionner les limites, en usant différemment du droit, de l’espace public, de la ville. Dans l’invention de formes, les artistes nous montrent d’autres manières d’agir. Comment, grâce à un urbanisme transitoire, rendre la ville hospitalière ? De quelles manières produire une ville sensible à la diversité de ses habitants ? Quelles résistances, quelles mobilisations peuvent infléchir une politique de relation à l’autre ? En quoi la présence des artistes dans l’espace public est-elle le signe d’une bonne santé démocratique ? Alors que les valeurs humanistes et solidaires peinent à se traduire en action politique, un art engagé se déploie. Il agit à bas bruit contre cette crise de l’accueil des migrants : avec des architectures dissidentes, des récits, des oeuvres collectives… Il travaille à rendre visible l’indicible.

Dans ces urgences qui fragilisent le monde, la crise écologique est également une question dont se sont emparés les artistes depuis longtemps. Ainsi que le rappelle Bruno Latour, les artistes sont même très en avance sur le politique. Il est temps, nous disent-ils, d’inverser les perspectives ; car cette crise écologique est aussi celle de nos représentations, de notre sensibilité au vivant. Il est temps de nous attacher ; de ne plus tenir la nature au rang d’un simple décor, mais de nous soucier de ce qui l’éprouve. Les articles rassemblés dans ce numéro nous montrent à quel point les arts jouent un rôle essentiel dans la transformation de nos affects et de nos percepts à l’égard du vivant. Ils lui donnent langue. Ils s’en font les médiateurs, les diplomates et les artisans.

Tandis que la crise sanitaire mondiale nous fait percevoir combien les arts et la culture sont essentiels à toute vie sociale, ce dossier nous rappelle aussi que les arts sont indispensables à notre sensibilité. Sans eux, nous perdons attache avec l’humanité, la vie collective, l’émotion, la beauté. Sans eux, nous n’avons plus la force ni les moyens de rêver.




Sommaire

Édito
Le roman de l’Observatoire s’écrit au futur
Dossier
Ce que les arts nous disent de la transformation du monde
Entendre le récit des transformations du monde dans les arts
Ce que la culture fait à la société
Le parlement de Loire. Quand le droit institue les colères du monde
Comment les arts peuvent-ils nous aider à réagir à la crise politique et climatique ?
Faire entrer le vivant dans notre monde commun
Donner sa langue aux choses
Retrouver une place juste parmi le vivant
Art et écologie : une alliance contre la victoire de l’inerte
L’artiste, le scientifique, le tendre ver et la fourmi
EDEN : des Himalayas aux Pyrénées. Quand l’art écologique prend soin de la biodiversité
Revoir demain
Se laisser envahir par la musique du monde
Que peuvent les artistes ?
L’art de la puissance d’agir
 
Le Bureau des dépositions : des oeuvres performées depuis le droit, l’art et les sciences sociales
« Sauver une âme, c’est comme sauver l’humanité »
Plus rien ne nous retient dans ce pays
L’art de parler des migrations
Ce que danser veut dire
Inscrire l’acte d’hospitalité au patrimoine culturel immatériel de l’humanité
OEuvrer pour une ville sensible
Cultiver l’espace public, pour faire pousser de nouveaux imaginaires
L’art dans l’espace public : vigie du monde
Naissance, vie et fin des oeuvres : les temps de l’art dans l’espace public
À la lisière. Redécouvrir les périphéries urbaines
En quoi l’architecture vernaculaire peut-elle être une source d’inspiration pour le futur ?
Comment les récits SF ont-ils inspiré les grandes utopies numériques ?
Biblio
Itinéraire d’un homme de culture
Cancel culture : le « modèle » américain s’imposera-t-il en France ?
Pratiques culturelles des Français : les temps changent
Légitimité démocratique et politiques de la culture