Dianabol Onlineonline loans . Of course, the choice is not that easy, as there exist great number of different preparations. Notwithstanding, Cialis is the one that definitely differs from all other products.

La participation des habitants à la vie artistique et culturelle

Augustin Girard, un infatigable fonctionnaire-militant des politiques culturelles

françois deschamps, alain lefebvre

Le fil de l’esprit. Augustin Girard, un parcours entre recherche et action, Geneviève Gentil, Michel Kneubühler (coord.), Paris, Comité d’histoire du ministère de la Culture, la documentation Française, 2011, 333 p., ISBN : 978-2-11-128143-1, 18 €.

François Deschamps

Ce que je savais d’Augustin Girard – qui était plutôt de la génération de mes parents –, c’est seulement qu’il était à l’origine de la création du bulletin Développement culturel et en 1988 de l’Observatoire des politiques culturelles avec son complice René Rizzardo. Pourtant, après avoir lu l’ouvrage qui lui est consacré, nul doute qu’il gagne à être mieux connu des générations actuelles, au moins pour deux raisons.


Alain Lefebvre

Il m’est impossible de porter un regard sur l’ouvrage publié en hommage à Augustin Girard sans me remémorer les deux années que j’ai passées sous sa direction – au tournant des années 1970 – dans ce qui s’appelait alors le Service des études et recherches du ministère de la Culture. Expérience extrêmement stimulante pour un jeune économiste ayant effectué ses premières armes sur l’analyse des équipements socio-culturels du département de la Moselle. Grâce évidemment à la personnalité d’Augustin Girard, marquée par une grande curiosité intellectuelle, une ténacité communicative dans la conduite des projets, une réelle autonomie laissée, non sans attention vigilante, à ses jeunes collaborateurs, sans parler d’une autorité naturelle indiscutée même si elle était parfois un peu intimidante… Du fait aussi d’un contexte marqué par la mise en place progressive, après le temps fondateur malrucien des envolées messianiques et des premières expérimentations, des fondamentaux d’une politique culturelle publique destinée à humaniser une croissance économique jugée alors – mais pour peu de temps encore – comme allant de soi.




Sommaire

Édito
De la participation
Contributions
Développement culturel. La relance du FIPC et ses implications institutionnelles et politiques
Débats
Les arguments pour une culture publique
Dossier
Non, le « participant » n’est pas un amateur
Pour un « théâtre autrement » au plus près des populations : décaler le quotidien
L’expérience toulousaine de démarche consultative : un récit performatif ?
Attention aux voisins. Pour une éthique des arts mitoyens
Créer des théâtres à l’intérieur de l’homme
Villeneuve-sur-Lot. Participation et transversalité : au-delà d’une programmation, investir le territoire
L’« œuvre participative » en droit d’auteur
Le patrimoine, possible champ du partage
De la muséographie participative
Co-construire une muséographie. L’exemple du Musée de la Résistance et de la Déportation de l’Isère
 
De la désorientation
Conduire à l’émancipation. « L’art est une turbulence, un éveilleur qui met en branle la pensée »
« Nous sommes allés à l’Opéra pour donner un spectacle ». Les productions participatives pour et avec le jeune public en Europe.
Logique d’accessibilité et enjeux participatifs : l’exemple des Parcours de découvertes culturelles
Un quartier au cœur du théâtre
Les communautés émergentes de la culture scientifique et technique
La participation des habitants dans les études commanditées
Biblio
Augustin Girard, un infatigable fonctionnaire-militant des politiques culturelles
René Rizzardo, héraut des politiques culturelles
Culture et développement durable : les pièges de la croissance néolibérale
L’art périlleux du décentrement
Synthèses d'études
Les agences départementales au cœur de la vie culturelle territoriale. L’exemple de la Mission départementale de la Culture de l’Aveyron
Les pratiques culturelles dans la communauté urbaine de Lille : la métropolisation en marche